Accueil Artistes Contact Agenda

Michael ALIZON 5tet

« ... Superbe ténor issu de la tradition straight ahead.»

Frank Bergerot Jazzman

 

Lors de ses études musicales, Michael Alizon obtient un Diplôme d’Etudes Musicales  incluant un premier prix de saxophone à l’unanimité avec félicitations du jury, un premier  prix de musique de chambre ainsi qu’un premier prix de Jazz à l’unanimité. Coordinateur du Département Jazz et Musiques Improvisées, il enseigne le saxophone,  le jazz et les musiques Improvisées au Conservatoire et à l’Académie Supérieure de  Musique de Strasbourg. Compositeur pour les formations dont il est leader, il est aussi  l’auteur de « Le Jazz Facilement » ed. Dhalmann, méthode d’initiation au Jazz et à  l’improvisation, et de pièces pour grands ensembles. Parallèlement il mène une carrière de musicien improvisateur au sein de plusieurs formations dont actuellement Expanding Universe Quintet, straSax, Les Couloirs du Temps, Michael Alizon Trio, Bernard Struber  Z’tet.  Il a partagé la scène notamment avec Jerry Bergonzi, Franck Agulhon, Daniel Humair,  Jean-François Jenny Clarck, Birélie Lagrène, Georges Robert, Steve Potts, Benjamin  Moussay, Pierre-Alain Goualch, Emil Spanyi, Eric Echampard, Bruno Chevillon, Médéric  Collignon, Jozef Dumoulin, Franck Vaillant, François Merville, Stéphane Guillaume,  Jean-Charles Richard, Jean-Luc Cappozzo, Stephan Oliva, Jean-YvesJung, Jean-Marc  Robin, Luc Isenmann,..
Il collabore à de nombreux enregistrements discographiques dont certains sont salués par la critique. Notamment straSax « Frags » - Choc Jazzman / Bernard  Struber Z’tet « Les Arômes de la mémoire » - Choc Jazzman. “Les Couloirs du Temps” Elu Citizen Jazz
Michael Alizon ©Milo Lee
EXPANDING UNIVERSE QUINTET Sortie album le 31 octobre 2020 L'Univers est rythme, en toutes ces parties. Il y a une musique des atomes comme il y a une musique des  sphères. Enfant des étoiles, H.G Wells.  L'univers est un espace infini où s'entrechoquent tous les hasards. Les photographies du télescope spatial  Hubble démontrent combien l'univers est en perpétuelle expansion. Quoi de plus inspirant pour la musique de ce quintet, qui tente d'en restituer l'essence dans ses explorations. Tout un symbole, une base d'écriture et d'improvisation, les parallèles entre exploration spatiale et musicale sont  une source d'inspiration inépuisable. On parle souvent d'univers sonore, on peut mesurer à travers cette  expression la force de la métaphore. Sans toutefois basculer dans des identifications ou des références faciles ou trop évidentes, mais basée sur  l'idée d'une perpétuelle expansion, la musique de ce quintet se veut en constante exploration, évoluant sur des  trajectoires connues et inconnues. Une écriture ciselée emmène les deux compères saxophonistes, Michael Alizon et Jean-Charles Richard, dans des explorations harmoniques, timbrales et  rythmiques tous azimuts. La rencontre inédite des deux experts claviéristes, Benjamin Moussay et Josef Dumoulin, brille dans un tourbillon de sons  antigravitationnels. Le jeu tout en groove et en couleurs du batteur Franck Vaillant vient souligner l'expédition musicale, par sa densité autant que son  apesanteur. Bref, une belle réunion d'étoiles filantes pour placer l'auditeur sur orbite !  Michael Alizon   Saxs ténor et soprano  Jean-Charles Richard   Saxs soprano et baryton  Benjamin Moussay   Claviers/Effets  Josef Dumoulin   Claviers/Effets  Franck Vaillant   Drums
Jean-Charles Richard ©Gaelle Hartmann
Jean-Charles Richard - Musicien aventurier, il a suivi un double cursus au CNSM de Paris où il obtient à  l’unanimité un premier prix de saxophone classique et un diplôme de formation supérieure en jazz. Titulaire des  CA de saxophone classique et jazz et d’un DEM d’analyse, il enseigne au conservatoire du XIIIème  arrondissement et coordonne la classe du cycle spécialisée jazz et musiques improvisées au CRR de Paris. Par  goût des extrêmes, il choisit de se consacrer aux saxophones soprano et baryton.  Il met ses qualités d’interprète, de compositeur et d’improvisateur au service de nombreuses collaborations avec Dave Liebman, Didier Levallet, l’ARFI, David Patrois, Peter Herbert, Chris Culpo, Jean-François Baëz, Claudia Solal, Eric Löhrer, Daniel Humair...
Benjamin Moussay ©Gaelle Hartmann
Benjamin Moussay (Lauréat du Concours International de piano Jazz Martial Solal, deuxième prix de soliste au  Concours National de Jazz de la Défense) est un pianiste et compositeur de Jazz singulier. Après avoir écouté  sans relâche la tradition du Jazz (Monk, Tristano, Ellington, Hancock), mais aussi beaucoup de musique  classique, de musique contemporaine, de musiques rock et pop ou de musiques électroniques, il s’est forgé une personnalité unique sur la scène du Jazz actuel. Ses expériences musicales avec Glenn Ferris, Archie Shepp,  Jerry Bergonzi, Daniel Humair ou Tony Malaby l’ont beaucoup aidé à fonder son style et sa technique. Au piano,  au Fender Rhodes ou au synthétiseur, on est immédiatement frappé par la profondeur de sa sonorité, l’intensité  de sa présence et son talent d’improvisateur.
Josef Dumoulin est un claviériste de jazz belge. Il entre au Conservatoire de Bruxelles où il a pour  professeurs Diederik Wissels et Nathalie Loriers. Puis il obtient une bourse pour étudier deux ans à Cologne  à l'École supérieure de musique et de danse avec John Taylor. Depuis 2000, il joue sur un Fender Rhodes auquel il mêle l'électronique. En 2001 il enregistre son premier  album, Éclipse, aux côtés de la chanteuse Barbara Wiernik chez Mongo.  A Paris, il joue avec Magic Malik, Stéphane et Lionel Belmondo, Mark Turner, Bill Carothers, Jaime Torres,  Sekouba Traore, Skoota Warner, Hilmar Jensson, Andrew D'Angelo, Rick Margitza, Ellery Eskelin, Joseph  Bowie, Ronny Jordan, Robin McKelle, etc.    Jozef Dumoulin a également joué avec le Brussels Jazz Orchestra, Toots Thielemans, Aka Moon, David Linx,  Chocolate Genius. Il fait partie du quartet européen de la saxophoniste Alexandra Grimal avec Nelson Veras  et Dré Pallemaerts.
Jozef Dumoulin ©Gaelle Hartmann
Batteur autodidacte, Franck Vaillant est d’abord et avant tout, un musicien qui aime l’aventure au sens large.   Egalement compositeur et metteur en sons, il a composé et réalisé 6 albums sous son nom qui restent  inclassables. C’est un musicien original et créatif qui ajoute sa touche personnelle à toutes ses collaborations. Il sait utiliser les différentes « couleurs » qu’une batterie peut offrir, car en plus de nous faire taper du pied en l’écoutant, il  colorie la musique à la manière d’un percussionniste. Il aime à combiner tout ce qui est percutable, des batteries traditionnelles aux batteries personnalisées,  trafiquées, électrifiées. Franck a enregistré une cinquantaine d'album et joué un peu partout dans le monde avec une multitude de  musiciens : Michel Portal, Alain Bashung, Izia Higelin, Brigitte Fontaine, Yaron Herman, Archie Shepp... 
Franck Vaillant ©Gaelle Hartmann
Expanding Universe Quintet